Tu t'es vu, quand tu t'es tu !

2007-06-20 - Le Temps
Lu 295 fois

Histoire commerciale vraie.
Une boutique de vêtements prêt-à-porter, de marque latine, implantée dans un hypermarché est tenue par un jeune gérant pas très accueillant.
La preuve, une dame ayant acheté un vêtement pour son mari a dû le rendre, treize jours après pour l'échanger contre un autre vêtement.
Le gérant de la boutique a refusé.
Pourtant, la loi est claire et en présentation du ticket ainsi que le vêtement non endommagé garantissait au client le droit de l'échanger.
Chose que le gérant feint d'ignorer.
Sauf que parfois, ce genre de commerçants tombe sur un os ! la dame a vite contacté les services du contrôle économique qui lui confirmèrent qu'elle était dans son droit.
Ensuite, elle contacte les agents de sécurité sur place pour établir un PV.
Encerclé par la loi et les garants de cette loi, le gérant s'est alors fait tout petit et accepta l'échange.
Il faut dire qu'avant la venue des policiers et les responsables de l'hypermarché, il s'est dit hyper-pistonné et qu'il ne craignait rien.
Sacré dégonflé...



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>