Le bijoutier complice du cambrioleur

2007-06-30 - Le Temps
Lu 764 fois

Un inculpé a comparu devant la chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Tunis pour complicité dans des opérations de vol.
Les faits de cette affaire remontent au jour où les victimes se sont dirigées vers le poste de police le plus proche pour alerter les agents de vols qui ont été commis à leurs dépens.
La première personne à porter plainte a été violemment agressée avant d'être délestée de son sac à main et d'un collier en or.

Elle rentrait chez elle quand elle a été surprise par un délinquant lui barrant la route pour l'agresser et la dévaliser.

Ce n'était pas d'ailleurs la première victime puisque l'accusé qui considérait le vol comme étant une source de revenus avait commis plusieurs méfaits similaires à différents endroits.
Il s'était même acoquiné avec un bijoutier auquel il vendait son butin.
C'est ainsi qu'il lui remit à plusieurs reprises des bijoux volés contre de coquettes sommes d'argent.
Les agents de police multiplièrent leurs rondes et finirent par arrêter le bijoutier complice avant de le déférer devant la justice.
Lors de l'interrogatoire, il avoua les faits.
Mais à l'audience, et pour échapper à la sentence, il relata une autre version, affirmant que le braqueur voulait l'impliquer dans cette affaire, parce qu'il avait noué une relation avec sa fiancée quand ce dernier purgeait à une peine de prison.
C'est par vengeance, a-t-il dit, qu'il l'avait mêlé à cette affaire.
Il nia également avoir acheté les bijoux volés.
Le tribunal après délibérations a condamné le bijoutier à 2 ans de prison pour complicité.
Lamia CHERIF



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>