Libre et frit

2007-06-30 - Le Temps
Lu 667 fois

En France, une association "roule ma frite" a vu le jour ces dernières années.
Constituée d'écolos alter-mondialistes, ils récupèrent les huiles de fritures (usagées bien sûr) pour les transformer en bio-carburant.
Çà coûte moitié moins cher que l'essence, çà ne pollue presque pas (seul inconvénient, l'odeur de friture) et ça donne espoir aux pétro-dépendants.
Mais comme l'Etat français ne touche pas de taxe sur cette huile, qu'est-ce qu'il fait ? Il l'interdit tout simplement !
Autre sujet intéressant mais qui se passe en Turquie (plus précisément en Anatolie, une zone touristique très prisée).
Les Roms (ou Tziganes) sont tolérés mais interdits de centre-ville.
Leur boulot, ramasser puis recycler les ordures.
Ils sont pauvres, mais, les Tziganes l'ont toujours été depuis leur première venue en Europe.
Mais ces conditions inhumaines dans lesquelles ils survivent n'ont ému les associations caritatives et les télés européennes que lorsqu'on s'est rendu compte que les cheveux des Roms...
souffraient aussi !
Au lieu de dire SOS...
dit Hihan ! ?



Juin 2007
LMMJVSD
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
<< >>