L'employé volait dans les chantiers où il était affecté

2007-07-01 - Le Temps
Lu 370 fois

Tunis - Le Temps - Le jeune homme, qui passa de longs mois à la recherche d'un travail afin de subvenir à ses besoins ainsi qu'à ceux de sa famille, fut enfin content de trouver une solution au problème de désœuvrement qui le préoccupait tant.
Il fut en effet, engagé par le chef d'une entreprise de travaux publiques.
Il devait aller dans les chantiers pour y travailler.
Toutefois le jour des faits, profitant d'un moment d'inattention du contre-maître il subtilisa des machines électroniques qu'il mit dans un sac avant de quitter les lieux en catimini.
Alors qu'il était recherché il alla dans une autre entreprise et fut également engagé dans un autre chantier de travaux où il procéda à d'autres vols similaires.
Finissant par être arrêté, il fut inculpé de vol et comparut pour les deux affaires devant le tribunal où il nia en bloc les faits incriminés.
Son avocat plaida l'acquittement pour absence de preuve les machines volées n'ayant pas été saisies chez lui.
Toutefois devant les lourdes présomptions qu'il avait à sa charge, dont les témoignages et le fait de se volatiliser de l'entreprise où il travaillait après chaque vol, le tribunal le déclara coupable, le condamnant à un an de prison pour chaque affaire.



Juillet 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
<< >>