Le voyant et la vieille fille

2007-07-07 - Le Temps
Lu 306 fois

Tunis le Temps - La victime dans cette affaire était désolée de voir les années passer sans que personne ne la demandât en mariage.
Pourtant elle n'avait aucun défaut physique ni de tare caractérielle.
Elle avait également une conduite irréprochable.

La pauvre jeune fille qui dépassa la trentaine avait fini par croire qu'elle était victime d'on ne sait quelle malédiction.
Elle décida d'aller voir un voyant capable de chasser le mauvais sort qui ne cessait de la poursuivre.

C'est ainsi qu'elle fit la connaissance de quelqu'un qui lui promit de chasser l'esprit maléfique qui s'avéra lui en vouloir, tel qu'il en ressortait des calculs astrologiques de ce voyant chevronné.

Elle était toute contente de pouvoir s'en débarrasser et était prête à tout donner « Rien que 500 dinars, pour acheter quelques encens et produits magiques, sans plus, lui dit le voyant d'un air sobre.
»
Mais après lui avoir donné la somme en monnaie sonnante et trébuchante, la jeune fille attendit longtemps en vain.

Rien n'a changé, sauf la disparition du voyant qui coupa tout contact avec elle.

Elle comprit qu'elle était bafouée et alla déposer plainte contre l'imposteur.

Celui-ci a pu être arrêté après quelque temps, pour déclarer qu'il avait sincèrement l'intention d'aider la jeune fille.
« Les 500 dinars servaient juste à acheter de l'encens
Ce produit importé d'Asie, devient de plus en plus cher » dit-il au tribunal qui n'a pas été toutefois convaincu de sa bonne foi, et le condamna à un an d'emprisonnement pour escroquerie



Juillet 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
<< >>