15 ans de prison pour la parricide

2007-07-07 - Le Temps
Lu 308 fois

Dernièrement une région proche de Tunis, a été la scène d'un douloureux drame familial où une mère a été sauvagement assassinée par sa fille unique.
Ayant noué connaissance avec un jeune individu,qui l'approvisionnait de temps en temps en drogue, l'accusée est devenue une consommatrice invétérée en la matière.
Elle s'adonnait aux stupéfiants à tel point qu'elle ne manquait aucune occasion pour se procurer de la drogue, même à des heures très tardives.
Le jour des faits, et vers minuit la jeune fille a été l'objet d'une crise hystérique pour manque de drogue.
Elle demanda l'autorisation à sa mère de sortir, mais, cette dernière a refusé catégoriquement.
La trouvant tout à fait réticente, alors que son ami l'attendait pour lui procurer sa quantité quotidienne, elle se sentit humiliée.
Folle de rage, elle se saisit de sa mère avec une violence inouïe et la malmena dans tous les sens.
Agissant sans discernement, elle l'a sauvagement étranglée jusqu'à ce que mort s'ensuive.
Arrêtée et déférée au parquet, elle était en état de choc, affirmant qu'elle n'avait aucune intention de tuer sa pauvre mère.
Accusée d'homicide volontaire, elle comparut devant la chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis qui l'a condamnée à une lourde peine d'emprisonnement.
Elle interjeta appel et comparut de nouveau devant la chambre criminelle pour répondre de son forfait.

Après délibérations, elle a été condamnée à 15 ans de prison ferme.

Lamia CHERIF



Juillet 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
<< >>