Stocks en option

2007-07-08 - Le Temps
Lu 325 fois

J'ai parlé sur ces mêmes colonnes de la chute, cette année, du "secteur" non "imposé" de la location estivale, véritable nerf du tourisme intérieur.
Un lecteur me fait savoir que cette chute est due à la folie des prix qui prennent de la graine chaque année.
Selon notre lecteur, des villas en bord de mer se louent jusqu'à...
12 mille dinars le mois.
Ces mêmes villas ne dépassaient pas les quatre mille dinars par mois, il y a juste cinq ans.
Autre point signalé, l'accueil des commerçants des villages balnéaires.
Les prix des denrées alimentaires flambent en août et juillet.
Le poisson devient un produit de luxe et les épiciers stockent des denrées dès le mois de mai pour les fourguer aux estivants au double de leur prix.
(ex.
Une bouteille de soda en plastique et d'un litre se vend 1d300 en été !).
C'est de quoi renoncer au soleil, au sable et courir vers les hôtels...



Juillet 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
<< >>