La cérémonie de mariage transformée en deuil !

2007-07-12 - Le Temps
Lu 328 fois

Tunis, Le Temps : La localité de Sejnane a été dernièrement le théâtre d'un crime atroce qui a coûté la vie à un jeune homme de 24 ans alors que sa famille célébrait dans l'allégresse le mariage d'une nièce.

Cinq coups de couteau dont un planté en plein cœur ont été suffisants pour transformer la fête en deuil.
Mais ce qui demeure inexplicable c'est le geste du meurtrier, un parent lointain qui n'a apparemment aucun différend avec la victime.
Que s'est-il passé au juste pour que ce père de deux enfants passe à cet acte insensé qu'il payera sûrement cher ? L'enquête le précisera.
Par ailleurs, il s'avère que l'accusé est un habitué des fêtes de mariage.
Il n'en manque aucune, qu'il soit invité ou non.
Tous les habitants de la région le connaissent et le craignent, car au moindre refus de leur part, il ne s'embarrasse pas de tout foutre en l'air et particulièrement pareilles cérémonies qu'il affectionne.
Reçu avec les honneurs ce convive spécial a eu droit aux victuailles et aux boissons alcoolisées dont il a certainement abusé au point de commettre ce crime gratuit.
En effet, après avoir bu le calice jusqu'à la lie et dévoré moult plats, il a longtemps dansé avant de perdre de sa superbe et sombrer dans une agressivité soudaine.
Cruel destin : c'est le cousin de la mariée qui allait en faire les frais de ce réveil brutal de l'accusé : Ce dernier, piqué par on ne sait quelle mouche, exhiba une arme blanche et s'attaqua à ce jeune qui ne tarda pas à s'effondrer dans une mare de sang, mortellement atteint.
L'assassin, pris d'épouvante, s'enfuya alors à grandes enjambées, blessant ceux qui tentaient de l'intercepter et retourna précipitamment chez lui.
C'est là que le agents de la Garde nationale sont venus le cueillir pour l'inculper d'homicide volontaire.



Juillet 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
<< >>