Du rififi à la fête de la circoncision

2007-07-13 - Le Temps
Lu 727 fois

Les faits dans cette affaire remontent au 17 juin dernier, jour où le service des urgences de l'hôpital de Soliman, alerta les agents de police de la région du cas d'un jeune homme blessé à la cuisse, déclarant qu'il fut agressé lors d'une fête de circoncision.
Son état était assez critique et fut dirigé de ce fait, sur l'hôpital de Nabeul afin de subir une intervention chirurgicale.

Après avoir recueilli la déposition de la victime, les agents de police ont pu arrêter le coupable qui s'avéra être un jeune homme d'une vingtaine d'années qui reconnaissant son forfait fut déféré au parquet.

Inculpé de tentative d'homicide volontaire, il comparut devant le juge d'instruction pour se rétracter, niant en bloc avoir à un moment procédé à une quelconque agression.

Il était ajouta t-il occupé à garder le matériel de l'orchestre qui animait la fête de la circoncision.

Il précisa qu'il n'était pas armé, et qu'il n'avait pas pris part à la bagarre qui éclata au cours de cette fête, de quelque manière que ce soit.
Il avait vu, dit-il par ailleurs une tierce personne agresser la victime à l'aide d'un coutelas avant de prendre la fuite.
Il conclut que celle-ci, l'ayant remarqué parmi les présents l'avait pris pour son agresseur.

Cela n'empêcha pas le décernement, d'un mandat d'arrêt par le juge d'instruction à son encontre en attendant la poursuite de l'enquête.





Juillet 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
<< >>