La mode: braqueur de taxi

2007-01-01 - Le Temps
Lu 302 fois

Tunis-Le Temps: Le Tribunal correctionnel de la Manouba a eu dernièrement à juger une affaire où était impliqué un jeune homme d'avoir menacé par une arme blanche, un chauffeur de taxi, pour le délester de son téléphone portable, ainsi que de la somme de 50 dinars.
C'est la victime, elle-même, qui se présenta au poste de la Garde nationale de la Mornaguia pour relater ses déboires.
Le pauvre « taximan » déclara qu'il mit dans son véhicule un jeune homme, de la Goulette, à destination de Mornaguia, c'était à une heure tardive de la nuit.
Au niveau de la cité « Ghdhaounia », et dans un lieu retranché, le jeune homme lui intima l'ordre de s'arrêter en sortant un couteau qu'il cachait dans ses vêtements.
Ayant acquiescé à sa demande, il lui mit le couteau sous la gorge, (ce n'est pas la clause de style connu, mais dans le sens réel du terme) pour l'obliger à lui remettre tout ce qu'il avait sur lui, dont des lunettes solaires de valeur , un téléphone portable et la somme de 50 dinars qui se trouvait dans la caisse, avant de prendre la clé des champs.
Arrêté suite aux signalements qui ont été indiqués par la victime, le jeune homme ne put que passer aux aveux, d'autant plus que les objets déclarés volés furent saisis chez lui par la police.
Il demanda l'indulgence du Tribunal, mettant ses actes sur le compte de l'oisivité, n'ayant aucun diplôme, ni aucun métier.
Toutefois, les antécédents qu'il avait, ne pouvaient pas militer en sa faveur.
Il écopa ainsi d'une peine assez lourde : 3 ans et demi de prison.
En tira-t-il la leçon ?





Janvier 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
<< >>