Un cadavre suspendu à un arbre dans les environs d'Oued Ellil

2007-07-17 - Le Temps
Lu 642 fois

Tunis, Le Temps - Nouvelle énigme d'un suicide, cette fois-ci dans les environs d'Oued Ellil.
En effet, un passant, qui s'est aventuré dans la forêt avoisinante de cette localité, a été surpris par des odeurs nauséabondes qui émanaient d'un coin reculé.
Poussé par la curiosité, il s'y est rendu pour découvrir un cadavre putréfié, suspendu à un arbre.
Il accourut alors pour en informer les agents de la Garde nationale.
Les préliminaires de l'enquête ont permis d'identifier la victime.
Il s'agit d'un quadragénaire connu dans la région et qui souffrait de troubles mentaux depuis plus de vingt ans.
L'hypothèse la plus plausible de sa mort semble être le suicide, loin des regards des curieux.
C'est pour cela qu'il s'était engouffré dans la forêt pour commettre son ultime acte.
Lamia Chérif



Juillet 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
<< >>