Elle fugue pour filer du mauvais coton

2007-07-21 - Le Temps
Lu 320 fois

Tunis -le-Temps - La jeune fille qui comparut dernièrement devant le tribunal, ainsi que sa complice pour raccolage, avait à peine vingt ans.
Issue d'une famille modeste, et ayant quitté l'école très tôt, elle sombra dans l'oisiveté et fut de ce fait acculée à avoir de mauvaises frèquentations.
Ce qui lui était reproché sans cesse par son père qui trimait dur pour subvenir aux besoins de la famille, et essayait par tous les moyens à la sauver.
Mais la jeune fille y passa outre , préférant les plaisirs au labeur et l'oisiveté aux contraintes.
Le pauvre père avait beau la ,conseiller et la mettre en garde contre cerftains dépassements ; en vain ! car la jeune fille mulpliait ses sorties rentrant à des heures tardives du soir.
Le jour où elle fut sévèrement admonestée par le père, la jeune fille offusquée, quitta le domicile parental.
Dans sa fugue, elle fit la rencontre d'une amie qui décida de lui tenir compagnie, dans une vieille bâtisse abandonnée, dans un immeuble situé dans l'une des avenues de la capitale, où elles élirent domicile.
Celui-ci , allait leur servir à recevoir pour quelques moments les clients qu'elles raccolaient quotidiennement dans cette même avenue.
Toutefois, elles furent arrêtés en flagrant délit et ne purent nier leurs agissements contraires à la loi et aux bonnes mœurs.
Devant le tribunal, la jeune fugueuse déclara qu'elle a été entraînée par son amie,qui était habituée à de telles activités et plus initiée.
Le tribunal, après en avoir délibéré, condamna les deux raccoleuses à un an de prison chacune.



Juillet 2007
LMMJVSD
01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
<< >>