Un propriétaire bien violent

2007-08-14 - Le Temps
Lu 344 fois

Tunis - Le Temps : Il arrive que des tensions surgissent entre un propriétaire et son locataire à cause de non paiement du loyer.
Mais, cela ne dépasse pas généralement une prise de bec qui finit par un arrangement à l'amiable qui vaut mieux, d'ailleurs, qu'un bon procès.
Le propriétaire peut envoyer son locataire devant le tribunal, mais de là à l'expédier à l'hôpital, c'est du domaine du rarissime, voire de l'inouï.
Et, pourtant, ce fut le cas dans l'affaire qu'à eu à connaître dernièrement le procureur qui inculpa un propriétaire de tentative d'homicide volontaire après avoir rossé de coups son locataire, pour non paiement de loyer.
Ce dernier, reçu à l'hôpital, sans conscience, présentait un traumatisme crânien outre des contusions à travers les parties du corps.
Le propriétaire reconnut qu'il a asséné des coups à l'égard de sa victime à l'aide d'une barre de fer.
Il a agi, déclara-t-il, sous l'emprise de la colère.
Il n'a pas mesuré, cependant, la gravité de son geste.



Aôut 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
<< >>