Victime et accusé quand même

2007-08-18 - Le Temps
Lu 374 fois

Tunis Le Temps - Le propriétaire d'une villa, à Hammam Sousse, surprit une tierce personne dans son jardin, alors qu'il rentrait chez lui.
L'intrus prit ses jambes à son cou, et enjamba la clôture du jardin pour fuir.

Cependant, le maître de céans, se saisissant de son fusil de chasse, le somma de s'arrêter, en vain.
Le fuyard n'a pas voulu obtempérer, ce qui obligea le propriétaire, à tirer.
Légèrement atteint l'intrus, ne s'arrêta pas et finit par disparaître.
Il ne restait au propriétaire que d'aller porter plainte, pour violation de domicile et tentative de vol.
Seulement il fut inquiété à son tour pour le port d'arme ainsi que concernant les blessures, quoique légères, qu'il causa à l'intrus.
Celui-ci fut inculpé de tentative de vol qualifié, mais ne comparut pas devant le tribunal où il fut convoqué.
Il fut condamné par défaut à trois ans d'emprisonnement.
Tandis que le propriétaire, inculpé pour port d'arme prohibé et coups et blessures volontaires, a comparu, tant à titre de victime qu'en tant qu'accusé.
À ce titre, il fut finalement acquitté, et se constitua partie civil, afin de demander réparation pour le préjudice subi du fait de l'intrusion de sa demeure, dans l'intention d'y commettre un vol.



Aôut 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
<< >>