Meurtre sans cadavre

2007-08-20 - Le Temps
Lu 368 fois

Dans cette ville touristique située au sud de Tunis, les jeunes y affluent pour profiter de ses plages et ses beaux sites et surtout pour mieux se divertir et s'amuser, notamment dans les hôtels luxueux et les boîtes de nuit.
Là il leur est loisible de passer d'agréables moments avec des amis et nouer de relations avec des jeunes de leur âge et de leur génération.
Ce fut en effet, dans un de ces night clubs que l'un de ces jeunes a fait la connaissance d'une touriste à la taille fine et élancée qu'il invita à danser.
Ce ne fut pas de refus de la part de cette étrangère venue en vacances pour découvrir un pays différent du sien, et enrichir ses connaissances.
Au moment où ils s'élancèrent sur la piste la musique changea en slow.
Plaçant sa main autour de la taille fine, il sentit sa joue se coller à la sienne et le parfum doux et fin qu'elle dégageait avait produit un effet magique et ensorcelant, au point de se sentir léger planant au-dessus des nuages et rêvant une aventure des mille et une nuits.
La musique s'arrêta sans qu'il s'en aperçut.
Il continuait à tenir la jeune fille par la taille.
Mais il sentit une main se poser avec douceur sur son épaule, et celle-ci lui dire avec une voix angélique :
"On va s'asseoir veux-tu ? C'est l'entracte pour l'orchestre".

Il l'entendit à peine, et réveillé au milieu de son beau rêve, il la suivit pour regagner la table où il l'avait remarquée pour la première fois et d'où jaillit la première étincelle d'une histoire qui se terminera, fort hélas par un drame.
Pas tout de suite, n'ayez crainte.
Car le jeune homme entiché de la belle touriste, allait multiplier les contacts avec elle.
D'autant plus qu'il s'avéra qu'elle n'était pas vraiment une touriste, étant venue pour travailler pour un certain temps en Tunisie.
Elle n'était pas donc résidente à l'hôtel, mais avait loué une villa en ville.
Le jeune homme prit l'habitude de la voir chez elle, puis s'installa avec elle de manière définitive et permanente.

Petit à petit ses amis ainsi que les voisins les remarquèrent maintes fois ensemble.
Ils croquaient la vie à pleines dents et étaient très heureux.
Mais leurs relations commencèrent petit à petit à s'altérer pour on ne sait quelle raison.
Les voisins l'avaient également remarqué.

Ils les entendaient parfois se disputer à haute voix.
Du jour au lendemain la jeune femme disparut, aussi bien de son lieu de travail que de son domicile.

Le jeune homme qui fuit par informe la police de sa disparition fit le premier à être soupçonné.
L'enquête révéla que certains objets lui appartenant avaient disparu.
Est-ce à dire qu'elle a été tuée par son compagnon ?
Elle n'avait pas quitté le pays.
A moins que ce fut de manière clandestine.
Mais c'est une hypothèse à écarter car elle n'avait aucune raison de le faire.
Les recherches aux fins de la trouver quelque part étaient infructueuses.
On pencha vers la thèse de son assassinat par le jeune homme qui cependant soutit mordicus qu'il ignorait où elle pouvait se trouver.
Quoique à un moment donné, il déclara qu'il a eu des différends avec elle, à cause de son comportement assez libéral.
S'agit-il donc d'un crime passionnel, ou y a-t-il d'autres raisons plus profondes qui aurait poussé ce jeune homme à la tuer ?
Il est difficile de trancher en donnant une réponse certaine et affirmative à cette question.
En attendant le jeune homme est accusé de meurtre.
Sur le plan juridique il serait difficile de tranches en l'absence du cadavre de la jeune femme concernée même dans le cas où le jeune homme finit par avouer avoir commis le meurtre.
Il faudrait qu'il indique dans ce cas où se trouve le cadavre.
Ahmed YOUNES





Aôut 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
<< >>