Escroquerie ou emprunt ?

2007-08-28 - Le Temps
Lu 790 fois

Dans cette affaire, la victime était avide d'aller travailler à l'étranger.
Seulement, il lui fallait avoir un contrat de travail et un visa pour réaliser ce vœu.
Que faire pour obtenir le plus rapidement possible un contrat de travail ? Qu'à cela ne tienne, un ami qui résidait à l'étranger se proposa de lui venir en aide en lui procurant ce fameux document.
Mais, il lui fallait d'abord avancer une somme avoisinant les trois mille dinars à cet ami qui s'est éclipsé par la suite.

C'est alors qu'à son grand désespoir, elle se dirigea vers le poste de police le plus proche pour porter plainte.
Peu de temps après, l'inculpé, en rentrant chez lui, fut arrêté à l'aéroport et déféré au parquet.
A l'audience, il affirma avoir emprunté de l'argent auprès du plaignant pour voyager et non pour lui remettre un contrat de travail ou le faire bénéficier d'un visa.

Il ajouta qu'il était prêt à rembourser la somme empruntée.

Son avocat plaida dans ce sens et exhiba une demande de retrait de la plainte rédigée par la victime.

Il sollicita en outre le tribunal de considérer l'affaire comme une créance et non pas en tant qu'escroquerie.

Le tribunal l'a condamné à deux ans de prison ferme.
L.CH



Aôut 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
<< >>