Contra -Commandements

2007-08-29 - Le Temps
Lu 797 fois

Les traces qui sont restées de cette histoire sont minimes, voire inexistantes ; et la seule fois où on aurait pu donner raison à tous ces soi-disant affabulateurs qui émettaient des hypothèses, la preuve a disparu et le doute s'est réinstallé, pour que ce soit juste de la bonne aventure.

Cependant, des notes inconnues et toujours en cours d'analyse racontent que, au début du XIXe siècles, dans le désert irakien, sur l'ébauche présumée de la tour de Babel, a été retrouvé un temple dont les murs étaient recouverts d'une inscription universelle, énonçant des lois étranges.
Ils ne surent ni en l'honneur de qui le temple était érigé, ni par quel miracle ils arrivaient à lire ce qui était écrit, eux Anglais et Français et Arabes partis en expédition, ni ce dont il s'agissait.
Comme ils se trouvaient dans un endroit censé avoisiner les fondations de la tour de Babel, que le fils de Noé voulait ériger pour être le plus proche de Dieu et le braver, et que ce fut à ce moment-là que les langues se créèrent et qu'elle mirent les Humains dans la confusion jusqu'à ce qu'ils ne pussent plus continuer à construire l'œuvre de l'humanité ; ce temple était donc une dernière, mais pas ultime, bravade envers Celui qu'ils auraient pu toucher du haut de la tour.
L'auteur de ces notes a remarqué que les inscriptions étaient formulées à la manière des Dix Commandements, sauf que l'objet en était complètement différent, ce qui faisait qu'il y avait des doutes que ce pût être une œuvre céleste.
L'auteur rapporte approximativement les notes ci-après :
- Tu ne croiras à aucune des paroles de tes ancêtres, de tes prophètes ou de tes dieux, et ne crois pas qu'il n'y en a qu'un seul et que le fait que tu te mettes à vénérer les effigies et le bousier pourra changer quelque chose, tout n'est que perte de temps, et ne crains rien ni personne car tu seras incapable de tout si tu n'as pas de scrupules.
- Tu ne te souviendras pas de ce qu'il y a au-delà des nuages en aucun jour de la semaine, tu mangeras et tu saliras et tu partageras la couche avec ta femme en ces jours où certains autres se priveront de tout parce qu'ils croient que leurs efforts seront récompensés, mais toi tu sais que ce n'est que perte de temps.
- Tu utiliseras différents outils de combat dont tu t'armeras contre quiconque te voudra du mal ou du bien, n'aime que toi et ne pense jamais que ton prochain veut ton bonheur, aussi n'hésite pas à extraire son âme de son corps, défie-le et montre-lui que tu es puissant que lui et qu'il n'y a que toi et tes semblables sur cette terre, car il est plus faible, et c'est tout ce que méritent les faibles.
- Tu subtiliseras ce qui te plaira chez ton prochain, et honte à toi s'il garde encore cette chose que tu as tant convoitée et que tu n'as jamais pu acquérir, aussi existe-t-il plusieurs manières de te l'approprier, et dis-toi toujours que tu la mérites plus que lui, pense à ton plaisir et au bonheur autour de toi au moment où tu auras agi, même en famille si tu le veux, en prenant ce qui ne t'appartient pas, ce qui vous rendra riches et puissants et craints, en suscitant la peur chez les autres, et parfois même le mépris, mais ça, vous n'en prendrez jamais compte.
- Tu convoiteras la femme de ton voisin et tu feras tout pour l'avoir dans ton lit ou te glisser entre ses draps pour prendre la place de son mari, tu la séduiras avec les plusieurs atours dont la nature t'a gratifié, et veille à ce qu'elle voie chez toi ce que son époux n'a pas et avec quoi il n'a jamais pu la satisfaire ; tu ne te borneras pas à cette femme avec laquelle tu t'es lié à la vie à la mort, et tu la feras souffrir en la mettant, elle et ses enfants, dans l'ombre d'une femme qui sera restée dans ta vie, pour des raisons que toi seul sauras.
- Tu ne verras ceux qui t'ont donné la vie qu'avec une moitié d'œil, tu ne les considéreras comme étant ni plus ni moins que ceux qui t'ont vu naître et qui ne t'ont pas demandé ton avis avant de te mettre bas, dans la crasse et le malheur et le souffrance ; ne t'obstine pas à veiller à être bienveillant envers eux, abandonne-les comme ils t'ont abandonné à la vie, et fais-les souffrir comme ils t'ont fait plonger dans les tourments depuis ta tendre enfance.
- Tu abandonneras tes enfants à leur sort, comme tes parents t'ont abandonné au tien, tu les laisseras sans amour, sans affection, sans toit, sans honneur, sans biens, sans dignité, et par conséquent sans amour ni égard envers toi, et tu seras tout à fait capable d'accepter ce qu'ils te réservent et ne réagiras pas en bien quand ils voudront te retourner la pareille.
Et cetera, et cetera.
L'auteur rapporte que tous les murs du temple, par dizaine, étaient recouverts d'inscriptions de la sorte, et il n'a pu rapporter que les commandements énumérés plus haut.
Alors que des scientifiques essaient encore d'analyser l'objet, d'autres sont partis en expédition sur les traces de ce que fut la tour de Babel, et d'autres se demandent si les Humains n'ont pas déjà eu vent de ces Commandements et qu'ils les exécutent déjà.
Ainsi ne soit-il guère.
Khalil KHALSI



Aôut 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
<< >>