L'adolescente enfante sous « X »

2007-01-10 - Le Temps
Lu 231 fois

Cette frange de la société que représentent les adolescents demeure toujours fragile et facilement malléable, surtout par des adultes habités de vils desseins comme ce fut le cas pour cette jeune fille de quinze printemps qui est tombée sous le charme d'un véritable hâbleur.
Issue d'un milieu social très pauvre et ayant perdu le soutien paternel dès sa prime enfance, cette jeune adolescente a trimé, la plupart du temps, pour aider une mère souffrante d'une maladie incurable.
Livrée à elle-même, elle a vagabondé pour subvenir aux besoins de sa petite famille.
Bien entendu, elle ne pouvait échapper aux regards malsains de certaines personnes malveillantes, d'autant qu'au fil des années elle avait commencé à prendre des rondeurs fort prisées, ajoutées à un minois accueillant.
Un charmeur de talent devait la prendre en charge, en lui faisant mille promesses de la sortir de la misère dans laquelle elle se débat.
La jeune orpheline le crut bonnement et l'amitié naissante entre le couple est devenue rapidement un fol amour qui allait la conduire à accepter aveuglément les avances de ce loup aux dents acérées.
Ses paroles mielleuses semblaient ouvrir les portes du paradis à la pauvre gamine qui succomba aux charmes de ce bel homme qui savait se servir de sa langue pour happer tout ce qui tournoyait autour de lui.
Il ne lui a pas fallu une éternité pour réussir son tour de passe-passe et convaincre sa victime de goûter aux délices de l'amour, hors mariage.
Elle était d'ailleurs consentante, devait-elle avouer aux enquêteurs.
Les rencontres amoureuses se multiplièrent entre les deux tourtereaux, dans la chambre même de l'inculpé qui disparut de la circulation, le jour où sa jeune amante l'informa qu'elle était enceinte.
Cette dernière se confessa à sa mère impotente qui ne put rien faire, sinon accepter le fait accompli.
Le fruit du pêché mûrit dans le ventre de la jouvencelle jusqu'au jour où elle enfanta à l'hôpital sous « X », c'est-à-dire de père inconnu.
Les responsables hospitaliers informèrent les autorités judiciaires de la situation comme le prescrit la loi.
Une enquête a été ouverte par le parquet de Tunis et la police est à la recherche du père éventuel qui a fui ses responsabilités.
Hamadi TAZARKI



Janvier 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
<< >>