Le faussaire pris au piège

2007-01-12 - Le Temps
Lu 414 fois

Le trafic de fausses monnaies ne cesse de proliférer et de se propager de jour en jour.
Dans cette affaire, de fausse monnaie, l'inculpé a comparu en état d'arrestation devant la Chambre criminelle de la Cour d'appel de Tunis.
Le coupable est technicien et ingénieur informaticien raffolant de tout ce qui est informatique.
Il acheta un ordinateur, un scanner et une imprimante dans l'intention de les utiliser dans un « projet » de falsification de billets.
Il réussit sa première expérience avec un premier billet de trente dinars qu'il a utilisé pour acheter quelques objets de la librairie proche de son domicile.
Il falsifia d'autres billets et les utilisant pour acheter quelques appareils éléctro-ménagers en préparation pour son mariage après de longues années de fiançailles.
Il alla acquérir quelques objets d'un commerçant et le paya avec un de ces billets mais le commerçant douta de son authenticité.
Prétextant qu'il allait lui préparer une facture, il appela les agents de la police qui arrivèrent sur les lieux et arrêtèrent le suspect.
Celui-ci avoua lors de son interrogatoire les faits qui lui sont reprochés et demanda la clémence de la Cour en prétextant que la nécessité et la situation déplorable qu'il vivait l'ont poussé a commettre ces délits.
La cour appréciera
Lamia CHERIF



Janvier 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31
<< >>