Formalité ou café ?

2007-03-18 - Le Temps
Lu 211 fois

Le service, reparlons-en.
Dans les salons de thé à trois dinars l'unité, on trouve deux tendances extrêmes.
Il y a les endroits où à peine tu débarques seul, bien ou mal accompagné, un serveur se transfère sur cible automatique.
Les poches arrière de ton pantalon ne toucheront pas encore le tissu bon marché des chaises contemporaines que le gars vous rugit en plein faciès "Quoi boire ? .......... la suite



Mars 2007
LMMJVSD
01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31
<< >>


Racolage sur la voie publique

2007-03-18 - Le Temps
Lu 237 fois

Les faits de cette affaire remontent au jour où des agents de police intrigués par le comportement douteux d'une jeune dame l'ont abordée pour un contrôle de routine. Elle était accompagnée d'une jeune fille bien maquillée. Il s'est avéré alors qu'elle avait des antécédents dans le racolage.
Les deux femmes arpentaient la rue Ibn Khaldoun à Tunis, à la recherche d'aventures pour tuer .......... la suite

« Derrick » et « Newton » écoulent de la cocaïne à Sousse ?

2007-03-18 - Le Temps
Lu 224 fois

Tunis, Le Temps :
Les faits ont commencé par l'interpellation d'un jeune qui attira l'attention des agents de la brigade des stupéfiants, par son attitude suspecte, à la cité Erriadh à Sousse.
Soumis à la fouille, il était porteur d'un paquet contenant de la poudre blanche qui s'avéra de la cocaïne.
Il déclara lors de son interrogatoire que ledit paquet lui a été remis lors d'une .......... la suite

Cambriolage d'une bijouterie

2007-03-18 - Le Temps
Lu 211 fois

Tous deux avaient bien organisé leur coup. Le premier s'est assuré que son voisin a garé sa voiture devant chez lui tandis que le second faisait le guet. Il ne restait plus alors qu'à dérober le véhicule pour commettre ensuite le larcin programmé bien à l'avance.
Ce fut un jeu d'enfants de forcer la serrure de la portière avant de s'embarquer pour l'aventure.
Les deux .......... la suite

Les incorruptibles

2007-03-18 - Le Temps
Lu 271 fois

S'il est vrai que toute peine mérite salaire, tout service n'est pas nécessairement rétribué par celui qui le sollicite. En effet, quand il s'agit d'un service public, les agents qui animent sont payés directement par l'institution qui les emploie et indirectement par les contribuables tenus de cotiser, sous forme d'impôts et taxes multiples, pour que celle-ci puisse y faire face.
D'où vient alors .......... la suite