ISO... 1930

2007-08-26 - Le Temps
Lu 901 fois

La banque, chez nous, est un bien mystérieux secteur.
A en croire la propagande que les banques font, celles-ci sont nos partenaires pour la vie, leurs agents sont là pour nous aider, nous guider et la panoplie de services et de prêts est destinée à ôter de nos pensées le moindre souci...
La preuve ? Jugez-en vous même en essayant d'obtenir un tout petit crédit.
Dix .......... la suite



Aôut 2007
LMMJVSD
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
<< >>


Un prétendant empressé

2007-08-26 - Le Temps
Lu 1048 fois

Tunis-Le TEMPS - Elle n'a jamais imaginé être trahie par son amant, son aîné de quatre ans, qui lui aurait donné un somnifère pour consommer sa virginité.
«Pourquoi mon histoire d'amour a-t-elle fini mal ?», s'est demandée la jeune fille dupée qui s'est assise à côté de sa mère dans la salle d'audience de la chambre criminelle. Elle se souvient de tous ces moments .......... la suite

Adultère contesté

2007-08-26 - Le Temps
Lu 843 fois

Tunis Le Temps - Qu'est ce qui avait poussé ce mari vivant en bon père de famille à déposer une plainte contre son épouse pour adultère, si ce n'était le fait de l'avoir surprise en flagrant délit avec son complice ?
Dans sa déposition, il soutint en effet, que le jour des faits, il rentrait du travail comme à l'accoutumée, et dès qu'il .......... la suite

Le charlatan pris au piège

2007-08-26 - Le Temps
Lu 841 fois

Tunis -Le Temps - Le « Derviche » était à l'affût d'une dame en quête de trouver chaussure à son pied, craignant par là même de rater le coche, s'approchant de la ménopause, et voyant les années passer à une folle allure, alors qu'elle restait au même point.
Il savait exposer ses dons surnaturels, de manière à embobiner tous ceux qu'il abordait sans aucune .......... la suite

Un jeunot appâté par une intrigante

2007-08-26 - Le Temps
Lu 863 fois

Le jeune homme fut de prime abord épris de cette dame élégante et bien distinguée qui le rencontra dans une des rues piétonne de la capitale. Prenant son courage à deux mains, le cœur battant et la gorge sèche
il l'invita à prendre un rafraîchissement au café du coin et ce ne fut pas de refus de la part de cette dame qui se .......... la suite